i
François Goupil

Yannick présentera son orchestre Métropolitain en Europe.

Pour la première fois en 36 ans d'existence, l'orchestre Métropolitain de Montréal entreprendra une tournée européenne du 26 novembre au 3 décembre 2017, accompagné des solistes Marie-Nicole Lemieux, Alexandre Tharaud, Jean Guihen Queyras et Stéphane Tétreault. Ils visiteront dans l'ordre Dortmund, Cologne, Hambourg, Amsterdam, Rotterdam (Concertgebouw) et Paris (2 concerts in the Philharmonie), et présenteront deux magnifiques programmes de concerts. Le talent de Yannick Nézet-Séguin étant reconnu dans le monde, les portes se sont ouvertes pour accueillir cet orchestre magnifique et son chef qui ont évolué ensemble depuis 16 ans.

LIRE LE COMMUNIQUÉ DE L'ORCHESTRE MÉTROPOLITAIN DE MONTRÉAL

Montréal, 24 novembre 2016 — Pour la première fois dans son histoire, l’Orchestre Métropolitain est heureux d’annoncer une tournée internationale avec son directeur artistique et chef principal Yannick Nézet-Séguin, présentant sept concerts dans six villes européennes : Dortmund, Cologne et Hambourg en Allemagne, Amsterdam et Rotterdam aux Pays-Bas et Paris en France, entre le 23 novembre et le 4 décembre 2017. Deux solistes québécois de renom se joindront au Métropolitain, le contralto Marie-Nicole Lemieux et le violoncelliste Stéphane Tétreault, ainsi que deux artistes très présents au Québec, le violoncelliste Jean-Guihen Queyras et le pianiste Alexandre Tharaud. Deux programmes différents seront présentés à l’occasion de cette tournée. En plus de faire rayonner le talent du Métropolitain, les répertoires choisis pour ces concerts comportent chacun une oeuvre d’un compositeur québécois et des oeuvres françaises et anglaises, en guise de clin d’oeil à nos racines.
Le directeur artistique et chef principal de l’Orchestre Métropolitain, Yannick Nézet-Séguin, se réjouit de la concrétisation de ce projet d’envergure. « Les tournées font partie de ma vie. », avoue-t-il. « Quelle fierté de partir cette fois-ci avec mon Orchestre Métropolitain, auquel je tiens énormément. Aller présenter cet ensemble au public européen, qui connait le Métropolitain grâce à ses enregistrements, mais qui n’a pas encore eu l’occasion de l’entendre en concert, est tout à fait enthousiasmant pour moi qui ai déjà dirigé mes autres orchestres dans toutes ces villes, dans toutes ces salles prestigieuses. Cette tournée avec les musiciens du Métropolitain représente un moment important dans notre parcours musical commun. Je ressens une immense joie à l’idée de partir avec mes amis du Métropolitain et je suis d’autant plus fier de partager ces moments avec les artistes d’exception que sont Alexandre Tharaud, Jean-Guihen Queyras et bien sûr Stéphane Tétreault et Marie-Nicole Lemieux, ces grands musiciens qui rayonnent à travers le monde. », ajoute le maestro. « Cette tournée arrive dans une période charnière de l’histoire de notre Orchestre », avance Jean R. Dupré, président et directeur général de l’Orchestre Métropolitain. « C’est une confirmation de la place que s’est taillée l’Orchestre sur la scène musicale internationale après plus de 35 ans d’existence. Cette énergie, cet amour et cette relation particulière qui s’est développée entre Yannick Nézet-Séguin et les musiciens du Métropolitain est unique. C’est à notre public montréalais que nous dédions cette tournée. Ceux qui nous suivent depuis nos tout débuts nous motivent à nous dépasser constamment. Nous sommes très heureux d’avoir l’opportunité de partager notre amour de la musique avec le public européen. »

LES CONCERTS

La tournée européenne de l’Orchestre Métropolitain débutera en Allemagne le 26 novembre, dans la ville de Dortmund (Konzerthaus), dans un premier programme présentant Kaléidoscope du compositeur québécois Pierre Mercure. Les Nuits d’été de Berlioz, permettront au public d’entendre l’une des plus belles voix du Québec, Marie-Nicole Lemieux. Le Concerto en la mineur de Saint-Saëns, mettant de l’avant le grand talent du violoncelliste Jean-Guihen Queyras, ainsi que les Variations Enigma d’Elgar complètent ce programme. Le tout sera également présenté le 30 novembre à Rotterdam aux Pays-Bas (De Doelen), le 1er décembre à Hambourg (Elbphilharmonie) et le 2 décembre à la Philharmonie de Paris. Le deuxième programme de la tournée, d’abord présenté à Cologne en Allemagne (Kölner Philharmonie) le 27 novembre, permettra la découverte de l’oeuvre commandée en 2012 par l’Orchestre au compositeur québécois Éric Champagne intitulée Exil intérieur. Deux solistes d’exception s’ajoutent à ce concert : le pianiste français Alexandre Tharaud qui interprétera le Concerto pour la main gauche de Ravel, et l’un des plus brillants violoncellistes québécois, Stéphane Tétreault, qui exécutera le Concerto d’Elgar. La Mer de Debussy complète ce deuxième programme que l’Orchestre donnera aussi à Amsterdam aux Pays-Bas (Concertgebouw) le 29 novembre, et en clôture de tournée le 3 décembre à la Philharmonie de Paris.

HORAIRE

Dim. 26 nov. 2017 – Dortmund, Allemagne (Konzerthaus) – Prog. 1
Lun. 27 nov. 2017 - Cologne, All. (Kölner Philharmonie) – Prog. 2
Merc. 29 nov. 2017 – Amsterdam, P.Bas (Concertgebouw) – Prog. 2
Jeu. 30 nov. 2017 – Rotterdam, P.-Bas (De Doelen) – Prog. 1
Ven. 1er déc. 2017 – Hambourg, All. (Elbphilharmonie) – Prog. 1
Sam. 2 déc. 2017 – Paris, France (Philharmonie) – Prog. 1
Dimanche 3 déc. 2017 – Paris, France (Philharmonie) – Prog. 2

PROGRAMME 1
Mercure : Kaléidoscope
Berlioz : Les Nuits d'été (Marie-Nicole Lemieux)
Saint-Saëns : Concerto pour violoncelle no1 (Jean-Guihen Queyras)
Elgar : Variations « Enigma »

PROGRAMME 2
Champagne : Exil intérieur
Ravel : Concerto pour la main gauche (Alexandre Tharaud)
Elgar : Concerto pour violoncelle (Stéphane Tétreault)
Debussy : La Mer

LIRE Orchestre Métropolitain: une tournée européenne en 2017. Caroline Rodgers, La Presse.

LIRE L’ascension du chef Nézet-Séguin rejaillit sur l’Orchestre Métropolitain

LIRE New Album, European Tour for Yannick Nézet-Séguin and Orchestre Métropolitain

orchestre métropolitain

François Goupil

yannick nezet seguin mont royal

Robert Boulos

"sehr sensitiv und klangschön."

Felix Stephan, Berliner Morgenpost