yannick nezet seguin biographie
Biographie

Yannick Nézet-Séguin

Chef d'orchestre
En 2012, le montréalais Yannick Nézet-Séguin ajoute la direction musicale de l’Orchestre de Philadelphie à celle de l’Orchestre philharmonique de Rotterdam, ainsi qu’à ses fonctions de Directeur artistique et chef principal de l’Orchestre Métropolitain (Montréal) qu’il assume depuis 2000.

La saison 2017-2018, dixième et dernière avec l’Orchestre philharmonique de Rotterdam, sera clôturée par les festivités du centième anniversaire de cet orchestre, à Rotterdam et en Europe. En 2020-2021, il succédera à James Levine et deviendra le troisième Directeur musical du Metropolitan Opera (New York) tout en poursuivant son engagement envers l’Orchestre de Philadelphie, au moins jusqu’à l’été 2026.

M. Nézet-Séguin travaille avec plusieurs orchestres prestigieux et entretient une proche collaboration avec les Orchestres philharmoniques de Berlin et de Vienne, l’Orchestre de la Radio bavaroise (Munich) et l’Orchestre de Chambre d’Europe. De 2008 à 2014, il a été chef invité principal de l’Orchestre philharmonique de Londres. Il a participé trois fois aux BBC Proms ainsi qu’à plusieurs festivals en Europe dont ceux d’Édimbourg, de Lucerne, de Salzbourg et de Grafenegg (Vienne). En Amérique du Nord, il participe régulièrement aux festivals Mostly Mozart (New York), de Lanaudière, de Vail et de Saratoga. Avec l’orchestre de Philadelphie, il se produit régulièrement à Carnegie Hall.

yannick nezet seguin biographie

Crédit: Jan Regan et le Philadelphia Orchestra

Il a fait ses débuts au Festival de Salzbourg en 2008 avec une nouvelle production de Roméo et Juliette de Gounod et il y est retourné en 2010 et 2011 pour Don Giovanni. C’est durant la saison 2009-2010 qu’il a fait ses débuts au Metropolitan Opera (MET) dans une nouvelle production de Carmen de Bizet; depuis, il y retourne chaque saison (Otello, Don Carlo, Faust, La Traviata et Rusalka); en 2016-2017, il y dirigera Wagner pour la première fois (Der Fliegende Holländer).

Il a dirigé à La Scala (Milan), au Royal Opera House (Covent Garden, Londres), au Netherlands Opera (Amsterdam) et au Wiener Staatsoper (Vienne). En 2011, il a amorcé un cycle de sept opéras de Mozart au Festspielhaus de Baden Baden, tous enregistrés en direct par Deutsche Grammophon. Le quatrième de ces enregistrements, Le Nozze di Figaro avec l’orchestre de chambre d’Europe, paraîtra en juillet 2016.

Les faits saillants de l’année 2015-1016 incluent, en plus de ses prestations régulières avec ses trois orchestres, Élektra à l’Opéra de Montréal, des tournées européennes avec l’Orchestre philharmonique de Rotterdam et avec l’Orchestre de Chambre d’Europe, une tournée en Asie avec l’Orchestre de Philadelphie, deux tournées en Allemagne avec les Orchestres philharmoniques de Vienne et de Berlin, ainsi qu’une série de concerts avec l’Orchestre de la Radio bavaroise. Il a également poursuivi sa résidence au Théâtre des Champs-Élysées à Paris ainsi qu’au Konzerthaus de Dortmund. La saison se termine par un retour au Festival de Salzbourg 2016 avec l’Orchestre de Chambre d’Europe pour Die Schöpfung de Haydn.

Crédit: Chris Lee et le Philadelphia Orchestra

La saison 2016-2017 sera caractérisée, entre autres, par plusieurs tournées européennes avec l’Orchestre philharmonique de Rotterdam et l’Orchestre de Chambre d’Europe, et par une tournée en Asie avec l’orchestre de Philadelphie.

Il visitera tour à tour Carnegie Hall et le Lincoln Center (New York), la Philharmonie (Berlin), le Concertgebouw (Amsterdam), le Festspielhaus (Salzbourg), l’Herkulessaal (Munich), le Théâtre des Champs-Élysées et la Philharmonie (Paris), le Palais des Beaux-Arts (Bruxelles) et le Festspielhaus (Baden Baden). Plusieurs enregistrements verront le jour dont La Clemenza di Tito de Mozart, capté par DG en août 2016.

En plus de Le Nozze di Figaro, les parutions récentes de Deutsche Grammophon incluent les symphonies complètes de Schumann et Die Entführung aus dem Serail avec l’Orchestre de Chambre d’Europe, le Sacre du printemps et les Variations Rachmaninov avec l’Orchestre de Philadelphie et Daniil Trifonov, Tchaïkovsky avec l’Orchestre philharmonique de Rotterdam et Lisa Batiashvili. La discographie de M. Nézet-Séguin inclut plusieurs autres enregistrements avec l’Orchestre philharmonique de Rotterdam (EMI Classics, BIS et DG), l’Orchestre philharmonique de Londres (LPO), l’Orchestre de la Radio bavaroise (BR Klassik) et l’Orchestre Métropolitain (ATMA classique).

M. Nézet-Séguin a étudié le piano, la direction, la composition et la musique de chambre au Conservatoire de musique du Québec à Montréal, et la direction chorale au Westminster Choir College à Princeton, New Jersey, avant d’aller se perfectionner auprès de chefs renommés, principalement le maestro italien Carlo Maria Giulini. Parmi les honneurs et prix qui lui ont été attribués, mentionnons celui d’Artiste de l’année (2016) décerné par la prestigieuse revue Musical America, un prix de la Société philharmonique royale (Londres), le Prix canadien du Centre national des Arts (Ottawa), le Prix Denise-Pelletier décerné par le gouvernement du Québec et la Médaille d’honneur de l’Assemblée nationale du Québec. Détenteur de trois doctorats honorifiques (Université du Québec à Montréal, 2011; Institut Curtis de Philadelphie, 2014; Université Rider de Princeton, 2015), il est aussi Compagnon de l’Ordre du Canada (2012), Compagnon des arts et des lettres du Québec (2015) et Officier de l’Ordre national du Québec (2015).

Traduit de l’anglais et adapté par Claudine Nézet à partir de la biographie de Askonas Holt.

Yannick-Nezet Séguin

Credit: Chris Lee et le Philadelphia Orchestra

Ligne du temps


1975

6 mars — Naissance à Montréal (Ahuntsic).

1994

Directeur artistique du Chœur polyphonique de Montréal (Cathédrale de Montréal).

1995

  • Fondation de La Chapelle de Montréal, ensemble vocal et instrumental professionnel.
  • Directeur artistique du Chœur de Laval.
  • Fondation de l’Ensemble Orchestral de Montréal.
  • Premier concert avec grand orchestre (Ensemble orchestral et Chœur de Laval).

1996

Cinq premiers prix du Conservatoire de musique du Québec à Montréal.

1997

Plusieurs rencontres marquantes avec le Maestro Carlo Maria Giulini.

1998

  • Assistant chef d’orchestre et chef des chœurs à l’Opéra de Montréal.
  • Premier concert comme chef invité de l’Orchestre Métropolitain (Montréal).

1999

  • Prix Opus « Découverte de l’année ».
  • Personnalité de la semaine, La Presse.
  • Chef invité à l’OSM pour un concert jeunesse.

2000

  • Directeur artistique et chef principal de l’Orchestre Métropolitain (Montréal).
  • Prix Virginia-Parker du Conseil des Arts du Canada.
  • Premier opéra dirigé à l’Opéra de Montréal (Lakmé de Delibes, version concert)
  • 100e performance (concert ou opéra) dirigée (19 octobre).

2001

Premier concert hors du Québec avec le CBC Radio Orchestra (Vancouver).

2003

  • Début de la collaboration avec Atma Classique (La Strada, Nino Rota).
  • Principal chef invité du Victoria Symphony.
  • Début de la collaboration avec l’agence d’artistes Askonas Holt.

2004

Débuts en Europe (Orchestre national du Capitole de Toulouse).

2005

500e performance dirigée (29 octobre).

2006

  • Premier concert comme chef invité aux États-Unis (Indianapolis Symphony Orchestra).
  • Premier concert comme chef invité de la Sächsische Staatskapelle Dresden.

2007

Premier concert comme chef invité du London Philharmonic Orchestra.

2008

  • Débuts au Festival de Salzbourg (Roméo et Juliette de Gounod).
  • Premier concert comme chef invité du Chamber Orchestra of Europe.
  • Premier concert comme chef invité du Philadelphia Orchestra.
  • Principal chef invité du London Philharmonic Orchestra.
  • Chef principal du Rotterdams Philharmonisch Orkest.

2009

  • Débuts au Metropolitan Opera de New York (Carmen de Bizet, 6 représentations).
  • Prix de la Société Philharmonique Royale de Londres (Jeunes artistes).

2010

  • Prix du Gouverneur général du Canada pour les arts de la scène.
  • Premier concert comme chef invité du Wiener Philharmoniker.
  • Premier concert comme chef invité du Berliner Philharmoniker.
  • 1000e performance dirigée (10 octobre 2010).

2011

  • Premier concert comme chef invité du Bayerischer Rundfunk Orchester (Munich).
  • Prix Denise-Pelletier.
  • Doctorat honoris causa (UQAM).
  • Personnalité de l’année (Arts, Lettres et Spectacles), La Presse/Radio-Canada.
  • Premier opéra à la Scala de Milan (Roméo et Juliette de Gounod)

2012

  • Directeur musical du Philadelphia Orchestra.
  • Premier concert à Carnegie Hall (Requiem de Verdi avec le Philadelphia Orchestra).
  • Compagnon de l’Ordre du Canada.
  • Premier opéra à la Royal Opera House, Covent Garden, Londres (Rusalka de Dvoràk)
  • Signature d’une collaboration à long terme avec Deutches Grammophon.

2013

Chef en résidence au Konzerthaus, Dortmund.

2014

  • Prix Opus du rayonnement à l’étranger.
  • Doctorat honoris causa (Curtis Institute, Philadelphie).
  • Prix Echo du chef d’orchestre de l’année pour le disque Stravinsky/Stokowski.
  • Nom inscrit au Petit Robert des noms propres.
  • 1500e performance dirigée (13 décembre).

2015

  • Doctorat honoris causa (Westminster Choir College, Rider University, Princeton).
  • Compagnon des arts et des lettres du Québec.
  • Officier de l’Ordre national du Québec.
  • Médaille d’honneur de l’Assemblée nationale (Québec).
  • Artiste de l’année 2016 (Musical America).

2016

  • 31 mai — 1700e performance dirigée.
  • Nomination au poste de directeur musical du Metropolitan Opera (New York).

2017

Directeur musical désigné du Metropolitan Opera (New York).

2020

Directeur musical du Metropolitan Opera (New York).

Crédit: François Goupil et l'Orchestre Métropolitain

« Partout où il passe, le maestro québécois fait l’unanimité »

P. Therrien, Magazine Forces