i
David Swanson

L’Institut de Musique Curtis de Philadelphie décerne un doctorat honoris causa à Yannick Nézet-Séguin.

Yannick Nézet-Séguin a reçu un deuxième doctorat honorifique lors de la quatre-vingt-unième collation des grades de l’Institut de Musique Curtis, à Philadelphie. L’Institut de Musique Curtis est internationalement réputé pour la qualité de la formation qu’il dispense chaque année à un nombre restreint de jeunes musiciens triés sur le volet. Au fil des ans, plusieurs de ses diplômés constituent la relève de l’Orchestre de Philadelphie. Depuis son arrivée comme Directeur musical de l’Orchestre de Philadelphie, en Septembre 2012, Yannick Nézet-Séguin a travaillé en étroite collaboration avec l’Institut afin d’intégrer les étudiants à diverses activités musicales de l’Orchestre, dans le cadre de leur formation. Il a donné des classes de maître et a même dirigé l’Orchestre de l’Institut en concert. Il a collaboré étroitement à la création d’un nouveau programme de direction d’orchestre et supervise présentement le premier étudiant de ce programme. Le Président (Chairman) de l’Institut, Monsieur H. F. « Gerry » Lenfest , lui a remis son diplôme « en reconnaissance des services rendus à la musique et à l’éducation musicale, particulièrement à l’Institut de Musique Curtis ». Dans son discours, le Président (President and CEO), Monsieur Roberto Diaz, a souligné en ces termes l’apport du doctoré : « Depuis le début de son mandat à Philadelphie, Yannick a été décrit comme étant indéniablement électrique, sentimental, amusant, profond, exactement ce dont l’Orchestre de Philadelphie a besoin. Comme chef-mentor de cette année à Curtis, nos étudiants ont eu la chance de bénéficier de son charisme, de sa passion et de son leadership lors de répétitions, de classes de maîtres d’orchestre, et lors d’une extraordinaire performance de la Septième de Chostakovitch, en janvier dernier. Je sais que vous vous joignez tous à moi pour le remercier pour cette année mémorable. » Rappelons que l’Université du Québec à Montréal avait décerné un doctorat honorifique à Yannick Nézet-Séguin le 11 mars 2011.

Crédit photo: David Swanson

Crédit photo: David Swanson

Crédit photo: David Swanson

"sehr sensitiv und klangschön."

Felix Stephan, Berliner Morgenpost